Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, élève de Millet.

TITRES ET FONCTIONS

Il entre au Service des Monuments Historiques en 1869 comme inspecteur des travaux de l’église St-Pierre de Lisieux et en 1870, il est nommé architecte chargé de la restauration de l’église St-Pierre de Touques (Calvados). En 1885, il est membre de la Commission des Monuments Historiques et, en 1887, Inspecteur Général des Monuments Historiques. Il mène parallèlement une carrière au sein du Service des Cultes. Il est architecte diocésain de Troyes (1875), de Moulins (1879), de Langres (1885) et de Paris (1891), de Chartres ( 1896). Il est nommé membre du Conseil des Bâtiments civils en 1895.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Les églises de St-Leu d’Esserent (Oise), Notre-Dame de Noyon (Oise), St-Urbain de Troyes et de Morienval, l’église Ste-Chantal à Dijon. Il est également l’auteur de l’église et du presbytère roumain à Paris (1883-1886), de la basilique de Fontaine-les-Dinon (1887-1896) et Notre-Dame d’Épernay (1897).

DISTINCTIONS

Il obtient diverses médailles aux Salons de 1873, 1876, et aux expositions universelles de 1878, 1889, 1900. Il est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 1889, promu Officier en 1902.