Les architectes

Concours n°NT de 1897, Rang : 12

École des Beaux-Arts, élève de Guadet.

TITRES ET FONCTIONS

Inspecteur des travaux de Lisch, il est attaché à la Commission des Monuments Historiques en 1884 Architecte diocésain de Perpignan en 1887. Il est chargé des édifices de Quimper (1892), de Clermont-Ferrand et du Puy (1904) et de la Cathédrale de Bayonne (1906). Nommé sur titre Architecte en Chef des Monuments Historiques (1897-1925), il exerce alors ses fonctions en Dordogne, en Gironde et dans le Lot-et-Garonne. Puis il est chargé des Basses-Pyrénées et des Landes de 1901 à 1913, date à laquelle il est nommé architecte de Périgueux, de l’église d’Uzeste, des édifices classés de Bazas et de Bordeaux à l’exception de la Cathédrale. En 1919, Il est chargé de la Cathédrale de Bordeaux et du département du Lot et, en 1920, de la Seine-et-Marne.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Les églises de St-Avit-Sénieur, de Sarlat, de Cadoin (Dordogne), les cloîtres d’Elne et d’Arles-sur-Tech ; les églises de Pujol et de La Réole, les tours de Villeneuve, les châteaux d’Hautelage (Lot-et-Garonne), de Lamothe (Cantal) et de Bellefond (Corrèze), l’église St- Paterne et la chapelle de la Visitation à Orléans, la nouvelle maîtrise de Chartres ; des villas à Chantilly et Locmaria ; des maisons particulières à Périgueux.

DISTINCTIONS

Prix Jay (1880), deuxième médaille à l’exposition universelle de 1889 et à celle de 1900.