Les architectes

Retour architectes

Concours n°5 de 1920, Rang : 55

École des Beaux-Arts, admis à !’École des Arts Décoratifs, élève de Lambert.

TITRES ET FONCTIONS

En 1918, il entre aux Monuments historiques au service de la récupération des œuvres d’art puis organise le service des Monuments historiques en Alsace-Lorraine. Il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques (1920-1953), chargé de la Saône-et-Loire, de l’Ain, à I’ exception de Belley et de Brou (1921), du Rhône (1926), du Territoire-de-Belfort (1935), du Haut-Rhin et du Bas-Rhin (1939), du Loiret (1940) et du Nord (1942).
Professeur à !’École régionale d’Architecture de Strasbourg jusqu’en 1933, il est Inspecteur des édifices cultuels en Alsace et il est nommé adjoint à l’inspection Générale en 1937.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il restaure les Monuments historiques de l’Alsace après la guerre, les églises de Guebwiller, de Lautenbach et du Vieux Thann, également la Cathédrale et la porte de Thann à Cernay.

DISTINCTIONS

Médaille de bronze en 1921, médaille d’or en 1931, médaille d’honneur à l’exposition des Arts Décoratifs de 1925, lauréat de l’Institut et prix Rouyer en 1931.

Thèse concours : L'église Saint-Dominique de Vieux-Thann dans le Haut-Rhin

Inventaire :
Haut-Rhin / Vieux-Thann / Eglise Saint-Dominique

  • Archive perdue