Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, atelier Huyot.

TITRES ET FONCTIONS

Il est nommé architecte diocésain de la Cathédrale de Meaux en 1833, puis est attaché à la Commission des Monuments historiques en 1840. Il rend un rapport concernant l’église de Ouistreham ainsi que le château de Falaise (1842). Le service des Monuments historiques le chargent en 1843 d’un travail d’étude et d’un projet de restauration sur les églises de Bernières, de Marigny, de Campigny et de Cerisy-la-Forêt puis il réalise des devis pour les églises de Montmorency, St-Sauveur-le-Vicomte et Lonlay l’Abbaye (1845). Architecte de la Cathédrale de Bordeaux puis de Metz, il effectue un projet de restauration qui obtient une médaille d’or en 1850. Il remplace Blouet et devient l’architecte de l’Arc de Triomphe (1853) et architecte diocésain de Coutances en remplacement de Doisnard, décédé. Enfin, en 1856, il restaure la Basse-Œuvre de Beauvais, l’église St-Pierre de Lisieux et ses abords et celle de Braisne dans l’Aisne.