Les architectes

Retour architectes

Concours n°13 de 1963, Rang : 106

DIPLÔMES :

Architecte diplômé par le Gouvernement en 1955, École nationale supérieure des Beaux-Arts (atelier Pontremoli-Leconte) ; diplômé d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens en 1955.

TITRES ET FONCTIONS :

Architecte libéral dans l’agence G. et Y. Boire! à partir de 1955.
Architecte des Monuments historiques, adjoint à J. Trouvelot, ACMH pour le château de Vincennes.
Architecte en Chef des Monuments Historiques en 1964, il est chargé de la Savoie et de la Haute-Savoie (1964-1973), du Tarn (1967-1975). de l’ille-et-Vilaine et des châteaux de Fougères et de Vitré (1968-1974); de l’Orne et de l’Ariège (1969-1975) et de la Haute-Garonne ( 1969-1979).
Puis, de 1974 à 1989, il est nommé Architecte en Chef de l’Oise, du domaine de Maisons-Laffitte et des 5e, 6e, 13e et 14e arrondissements de Paris.
Enfin, de 1975 à 1992, il est chargé de l’hôtel de Béthune-Sully à Paris ; de 1980 à 1993, du château de Vincennes et de la Cathédrale de Reims et, à partir de 1983, des domaines français en Terre sainte ; il conserve St-Sernin de Toulouse depuis 1969.
Président de la Compagnie des Architectes en chef des Monuments historiques (1972 à 1975) ; vice-président de l’Académie d’Architecture (1977 à 1979) ; inspecteur général des Monuments historiques, il est chargé de Paris et de l’Ile-de-France (1981 à 1992) Expert auprès des tribunaux de Grande Instance et de la cour d’appel de Paris depuis 1966. Professeur au Centre d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens. Président d’Honneur de la section française de l’ICOMOS Consultant du Conseil de l’Europe

PRINCIPAUX OUVRAGES :

Restauration du château d’Annecy en Haute-Savoie (74), de la Cathédrale d’Albi dans le Tarn (81). du couvent des Jacobins, de la basilique St-Sernin et du musée des Augustins à Toulouse, Haute-Garonne (31) ; des châteaux de Fougères et de Vitré en Ille-et-Vilaine (35) ; du haras du Pin dans l’Orne (61). de [‘Hôtel-Dieu à Lyon (69) ; dans l’Oise (60), restauration de la Cathédrale St-Pierre et de l’église St-Étienne de Beauvais, de [‘Hôtel de Ville de Compiègne, de la Cathédrale Notre-Dame de Senlis L’auditorium Franz Liszt pour Georges Cziffra à Senlis. À Chantilly, l’église Notre-Dame, les Grandes Écuries, la fontaine de Beauvais. À Troyes, réaménagement du musée d’Art moderne Enfin, à Paris, réaménagement du Palais abbatial de St-Germain-des-Prés. Restauration du couvent des Cordeliers, des églises St-Sulpice et St-Séverin, du Val-de-Grâce et du château de Vincennes.

DISTINCTIONS :

Grand Prix national du Patrimoine (1991) ; prix Catenacci de l’Institut de France ; prix de l’Académie d’Architecture (fondation Corroyer), Chevalier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’Ordre national du Mérite, Commandeur de !’Ordre des Arts et Lettres.

Thèse concours : L'église Saint-Pierre de Vaumoise dans l'Oise

Inventaire :

Oise / Vaumoise / Eglise Saint-Pierre

  • Numéro de versement : 82/60
  • Numéro de carton : 1061
  • Numéro des documents : 32490, 32489, 32488, 32487

Autres