Les architectes

Concours n°NT de 1913, Rang : 41

École des Beaux-Arts, élève de Ginain.

TITRES ET FONCTIONS

Il est rapporteur près le Comité des travaux diocésains (1884) puis architecte diocésain (1891) de Luçon en 1896. Il est nommé sur titre Architecte en Chef des Monuments Historiques (1913-1926), chargé du Doubs (à l’exception de la Cathédrale de Luçon), du Jura (1919), de la Haute-Savoie et du Rhône (1921).