Éthiopie/Lalibela : restaurer en impliquant les populations

Depuis début octobre une importante équipe franco-éthiopienne travaille sur le site de Lalibela, dans le nord du pays. C’est une équipe multidisciplinaire dont le but est à la fois de mieux comprendre ce site chrétien sacré, mais aussi de proposer des solutions pérennes de conservation et de valorisation. Avec cette mission, la France tient une des promesses du président Macron au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed lors de sa visite en mars dernier. Ce n’est pas la première fois que les onze églises rupestres voient passer des experts étrangers. Certaines restaurations ont été bénéfiques. D’autres, moins. L’une des critiques est le manque d’implication des populations. C’est précisément ce que les Français tentent de ne pas reproduire.

Source