Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, élève de Labrouste.

TITRES ET FONCTIONS

Il débute comme Inspecteur des travaux de Ste-Clotilde à Paris puis est attaché à la Commission des Monuments historiques de 1848 à 1876. En 1849, il participe activement à l’acquisition de la chapelle du Ligel en Indre-et-Loire qu’il restaure par la suite, puis il effectue à partir de 1850 des travaux dans la Somme, en particulier à St-Riquier, ancien domaine de Ramée. Il exécute des travaux de réparation et de restauration dans plusieurs édifices de l’Oise. Il travaille également dans les départements de l’Indre-et-Loire, de la Saône-et-Loire et de la Seine-et-Oise. Il est également architecte diocésain d’Amiens et de Beauvais avec Vlollet-le-Duc.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il restaure les Cathédrales de Noyon et Senlis, les églises de Tracy-le-Val, de St-Leu d’Esserent (Oise) ; les églises St-Our à Loches, de Preuilly-sur-Claise et de Montrésor (Indre-et-Loire). Il est l’auteur des couvents de !’Assomption de Bordeaux et d’Auteuil à Paris, de l’église St-Maur de Lunéville.