SEMUR-EN-BRIONNAIS. La restauration du portail défie les intempéries