Les architectes

Concours n°Nominations à l'issue du concours de 1905 de 1906, Rang : 26

École des Beaux-Arts, élève de Raulin et de Vaudremer.

TITRES ET FONCTIONS

Architecte stagiaire à l’issue du concours de 1905, il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques de 1906 à 1937, chargé des Pyrénées-Orientales et de l’Ariège (à l’exception des Cathédrales de Perpignan et de Pamiers attribuées en 1909), de la Haute-Savoie, des départements du Languedoc, du Gard (1916), de la Meurthe·et-Moselle (1919) et de la Cathédrale d’Avignon (1920). Il est adjoint à l’Inspection Générale en 1917 et il est nommé Inspecteur Général des Monuments Historiques en remplacement de G. Ruprich-Robert (1932).

PRINCIPAUX OUVRAGES

L’église d’Elne, l’ancienne abbaye de Serrabone, les églises d’Axiat et de St-Jean-de-Nerges ; les châteaux de Conflans (Yvelines), Dieufit (Orne), Baromesnil (Seine-Maritime).
Il fut l’auteur de relevés pour l’église de St-Sulpice de Favière et pour le château de Caen. En mission dans la Haute-Loire en 1906, il rédigea de nombreux rapports sur les monuments.

Thèse concours : L'église Saint-Sulpice de Saint-Sulpice-de-Favières en Essonne

Inventaire :
Essonne / Saint-Sulpice–de-Favières/ Eglise Saint-Sulpice

  • Numéro de versement : 82/91
  • Numéro de carton : 1006
  • Numéro des documents : 13035, 12885, 12884