Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, élève de Constant-Dufeux.

TITRES ET FONCTIONS

Il est associé aux travaux de la Commission des Monuments historiques dès 1840. En 1845, il effectue un travail sur l’église de Montsaunes (Haute-Garonne) puis, en 1848, il est nommé architecte diocésain de Bayeux et de Coutances. Architecte de la cathédrale de Sées, il est en 1850 chargé de l’évêché et du séminaire de Sées. Cette même année, il est nommé architecte de l’évêché et du séminaire de Bayeux en remplacement de Verrolles pour une durée d’un an. En 1857, il est chargé de la Cathédrale de Nevers en remplacement de Paillard et, de 1877 à 1879, de celle d’Albi en remplacement de Daly, il est nommé architecte diocésain de Reims en remplacement de Millet, décédé. En 1873, il est membre de la Commission de monuments Historiques et, en 1879, il est déjà Inspecteur Général des Monuments Historiques. Le 8 mars 1883, il est rapporteur près le Comité des Inspecteurs Généraux des édifices diocésains. Il fut aussi professeur à !’École Nationale des Arts Décoratifs.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il restaure les Cathédrales de Sées, de Nevers, le château d’Amboise, les églises de St-Sauveur et des Jacobins à Dinan. Et, en Normandie, l’abbaye aux Dames et l’abbaye aux Hommes à Caen, le château de Falaise, les églises de Bayeux et d’Harnbye.

DISTINCTIONS

En 1855, il reçoit une médaille de seconde classe à l’exposition universelle et une de première classe à l’exposition universelle de 1878. Il est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 1861.

PUBLICATIONS

La Flore ornementale, l’Architecture dues XIe et XIIe siècles en Angleterre et en Normandie.