Les architectes

Retour architectes

Concours 16 - 1979

DIPLÔMES

diplômé d’études Juridiques générales en 1971, Architecte diplômé par le Gouvernement en 1973 ; certificat de l’Institut de la Construction, de !’Environnement et de l’Urbanisme en 1975 ; diplômé du Centre d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens en 1977 ; auditeur de l’Institut des Hautes études de la Défense Nationale.

TITRES ET FONCTIONS

Architecte de la Direction des Travaux du Génie Civil de Lille au titre du service national en 1974 ; création du cabinet d’architecture et d’urbanisme Poncelet-Somville (exercice libéral depuis 1975) ; architecte consultant du ministère de !’Équipement du Pas-de-Calais ; nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques en 1980, il est chargé du Nord depuis 1980 et du Pas-de-Calais (1980-1993) ; de la Guyane (1983-1992) et de la Guadeloupe et de la Martinique depuis 1983. Conseiller régional de l’Ordre des Architectes du Nord (1982-1986). Architecte consultant pour l’UNESCO et l’ISPAN à Haïti (1985-1987) ; membre de la SFA ; membre élu de la Commission supérieure des Monuments Historiques (1986-1989) ; vice-président du Conseil scientifique de l’IBI ; conseiller depuis 1980, puis vice-président d’Europa Nostra IBI depuis 1989 ; vice-président de la compagnie des Architectes en Chef des Monuments Historiques, en 1989 ; membre correspondant national de l’Académie d’Architecture depuis 1991 ; président délégué de l’ICOMOS-France en 1994. Inspecteur Général des Monuments Historiques chargé de l’Aquitaine, de la Haute et de la Basse-Normandie à partir de 1993.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Restauration des Cathédrales de St-Omer, de Boulogne-sur-Mer, d’Arras, de Cambrai, de Basse-Terre, de Pointe-à-Pitre et de Fort-de-France; restauration des fortifications de Lille, du Quesnoy, de Bergues, de Montreuil-sur-Mer, de Gravelines, de Cambrai, de Fort-Diamant en Guyanne, de Fort-St-Charles en Guadeloupe et de Fort-St-Louis en Martinique.
Réutilisation de monuments historiques : les Palais de justice de Douai et de Cambrai, les Trésors de St-Omer, de Montreuil et d’Arras ; le château de Boulogne-sur-Mer ; la villa Souque-Pagès et l’externat St-Joseph de Cluny à Pointe-à-Pitre ; la maison des Sœurs à Mana ; l’Hôtel-Dieu de Douai ; la Maison espagnole de Cambrai.
Urbanisme et jardins : place de Douchy ; secteurs anciens, quartier de la Hal loterie et quai du Wault à Lille ; domaine de la Grande-Armée à Wimille ; jardin du Belvédère à St-André, vallées de la Sensée et de la Souchez ; ville pénitentiaire de St-Laurent-du-Maront, sites protégés de Watten et des monts de Flandres.

Thèse concours