Les architectes

Concours n°8 de 1938, Rang : 75

École des Beaux-Arts ; École des Travaux Publics (1933) ; diplômé du Centre d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens (1938).

TITRES ET FONCTIONS

Architecte collaborateur de M. Levêque et de M Lotte ACMH (de 1929 à 1939), il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques (1939-1968), chargé de la Haute-Garonne (1939-1948), du Lot, du Tarn-et-Garonne en 1940, de la Meuse et du Doubs en 1942 ; en 1944, de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle (1944-1948), des Vosges en 1947. En 1948, il est chargé de la Marne et cesse ses fonctions dans la Moselle ; il conserve cependant une mission spéciale pour les églises de Feves, Jussy et Fossieux et pour le château d’Aulnay-sur-Seille. Il est aussi chargé de l’église de Cheminot, de la Cathédrale, de la place d’Armes et du Palais de justice de Metz. En 1949, il est chargé de la Seine-et-Marne et d’une mission pour le château de Jossigny jusqu’en 1954 tandis que, en 1950, lui sont attribués les édifices religieux de Reims. De 1968 à 1975, il est le directeur des fouilles de l’ancien cloître de Notre-Dame-en-Vaux à Châlons-sur-Marne et l’architecte de l’ancienne abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson. Jusqu’en 1971, il reste chargé de l’église de St-Mihiel, de la Marne (à l’exception de la Cathédrale, de l’ancien archevêché et de l’ancienne abbaye St-Rémi de Reims), de la Meuse et de la Meurthe-et-Moselle.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Les fouilles du cloître de Notre-Dame-en-Vaux, l’ancienne abbaye de Pont-à-Mousson, la Cathédrale de Toul et le château de Commercy.

Thèse concours : L'église Saint-Médard de Creil dans l'Oise

Inventaire :
Oise / Creil / Eglise

  • Numéro de versement : 82/60
  • Numéro de carton : 1034
  • Numéro des documents : 16932, 16931, 16930