Les architectes

Retour architectes

Concours n°9 de 1941-1942, Rang : 85

École des Beaux-Arts ; architecte diplômé par le Gouvernement ; diplômé
d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens. Premier prix Chenavard (1939).

TITRES ET FONCTIONS

Il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques (1942) et chargé successivement de la Haute-Savoie, de la Loire, de la Haute-Loire, de l’Ardèche, du Doubs, en intérim de l’École militaire à Paris en 1944, du Territoire de Belfort de 1945 à 1960, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin de 1945 à 1980, du mont Valérien de 1972 à 1980 et de l’Hôtel National des Invalides et de l’esplanade de 1975 à 1982. Il est chargé d’une mission au titre des Bâtiments civils et Palais nationaux pour le palais épiscopal à Strasbourg. Il est élu président de la Compagnie des Architectes en Chef des Monuments Historiques de 1966 à 1971 ; il est nommé Inspecteur Général adjoint des Monuments Historiques de 1968 à 1982, chargé des régions de Lorraine, Champagne-Ardennes, Auvergne et Limousin, à ce titre membre de la Commission Supérieure des Monuments Historiques. Il est président de l’Association du T de 1974 à 1977, vice-président de l’UFBA en 1986, président en 1987. Ancien expert judiciaire près la cour d’appel de Paris.

PRINCIPAUX OUVRAGES

La Cathédrale, le palais de Rohan, les églises St-Étienne, St-Pierre-le-Jeune et St-Thomas à Strasbourg ; les églises St-Georges et St-Jean à Wissembourg ; l’abbatiale de Walbourg ; les églises St-Georges et St-Nicolas à Haguenau, le château des Rohan et son parc à Saverne, l’abbatiale d’Ébersmunster, les collégiales St-Martin à Colmar et St-Thiébault à Thann, les églises d’Ammerschwihr, de Sigolsheim, de Feldbach, de Neuf-Brisach et le château de Reichshoffen ainsi que les ruines du château de la Petite Pierre. Restauration de la chapelle et des murs de fortification du mont Valérien, restauration partielle de !’Hôtel National des Invalides, nouveau tracé de l’esplanade et création du jardin de l’intendant.

DISTINCTIONS

Médaille d’argent du Salon des Artistes français (1939), prix international Fritz Schumacher (1978), prix Tillet de la Société Française d’Archéologie (1948 et 1978), membre de l’Académie d’Architecture (1979), membre d’honneur de l’Institut d’État pour la reconstruction des villes et monuments, Prague ; Honorary Fellow of the Ancient Monuments Society, Londres. Officier de la Légion d’honneur (1965), Commandeur des Arts et Lettres (1983). Officier des Palmes académiques (1975) et Commandeur de l’Ordre pontifical de St-Grégoire-le-Grand (1982).

Thèse concours : L'église Saint-Lucien de Bury dans l'Oise

Inventaire :
Oise / Bury / Eglise

  • Numéro de versement : 82/60
  • Numéro de carton : 1003
  • Numéro des documents : 17336, 17329, 17330, 17331, 17332, 17333, 17334, 17335, 17335(2), 17336 (2)
  • Archives : (ex 4° doc. 220) ; 80/11/32