Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, élève de Labrouste et de Viollet-le-Duc.

TITRES ET FONCTIONS

Il est nommé architecte adjoint de Viollet-le-Duc (1847) puis il est attaché au Service des Monuments historiques dès 1849 Il est aussi architecte diocésain de Troyes, de Châlons, de Reims, de Clermont et de Moulins. Le 6 août 1863, il est nommé membre de fa Commission des Monuments historiques en remplacement de Caristie, décédé. De 1869 à 1871, il restaure Ste-Catherine de Honfleur puis, en 1872, l’ég lise St-Pierre de Montmartre. Il est architecte diocésain de Reims et de Clermont-Ferrand en 1874 (en remplacement de Viollet-le-Duc). Enfin, il est nommé Inspecteur des édifices diocésains en 1875, en remplacement de Labrouste.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il restaure de nombreux édifices religieux, les églises de Souvigny et d’Ébreuil (Allier) ; de Paray-le-Monial et de Châteauneuf (Saône-et-Loire) , St-Pierre à Lisieux, de St-Benoît-sur-Loire, de Boulogne (Seine) ; de Mareuil-Marly (Seine-et-Oise ) et St-Quiriace à Provins ; les Cathédrales de Troyes et de Moulins ; et le château de St-Germain-en-Laye (1859-1879).