Les architectes

Retour architectes

Concours n°9 de 1941-1942, Rang : 83

École nationale supérieure des Beaux-Arts, architecte diplômé par le Gouvernement ; diplômé du Centre d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens ; diplômé de l’Institut d’Urbanisme.

TITRES ET FONCTIONS

Il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques en 1942, chargé à ce titre de la Vendée, puis de la Loire-Atlantique (1944), de la Charente-Maritime (1945-1949) ainsi que de l’arrondissement de Lisieux (à l’exception de Pont-l’Évêque), de l’Eure en 1948 (à l’exception de la Cathédrale et de l’évêché d’Évreux), de l’arrondissement de Falaise (à l’exception de la ville elle-même), du Calvados (à l’exception de l’hôtel de Than, de l’hôtel d’Escoville et du lycée Malherbe). En 1957, il obtient une mission spéciale pour le château de Nantes et termine les travaux commencés au château de Chateaubriand, à l’église St-Gildas des Bois, à la Bourse de Nantes, au cours Cambronne à Nantes. En 1959, il quitte l’Eure, mais il conserve en mission spéciale les ruines du Château-Gaillard aux Andelys, l’abbaye du Bec-Helloin, l’église de Gisors et il termine les travaux de l’ancien Évêché d’Évreux. II est nommé Architecte en Chef des Bâtiments civils et Palais nationaux en 1961, chargé de l’hôtel de Montesquieu-Fezensac. Il est à nouveau chargé de l’Eure (1962-1964), où il conserve en mission spéciale les Andelys, l’église et l’abbaye de Beaumont-le-Roger, l’ancienne abbaye de Bernay, le château et l’église de Gisors et jusqu’en 1975, la Cathédrale d’Evreux. Pour le compte des Bâtiments civils, il est chargé du lycée de la Folie-St-James à Neuilly (1962) et du ministère de la Coopération (1963), et pour les Bâtiments civils et Palais nationaux, de la cité administrative d’Évreux, puis de la cour d’appel de Caen en 1973. En tant qu’Architecte en Chef des Monuments Historiques, il est chargé à partir de 1974 des 3e et 4e arrondissements de Paris (à l’exception de l’hôtel Sully, l’hôtel Salé, ceux de Beauvais et de Jeanne d’Albret) et des 11e, 12e et 20e arrondissements. II est président de la Compagnie des ACMH (1948-1953).

PRINCIPAUX OUVRAGES

Les deux abbayes de Caen, celle d’Ardennes, la salle des gardes de l’abbaye aux Hommes de Caen; les églises de Norrey-en-Bessin, de Rouvres, de St-Sever, de Bernières, d’Ouistreham, de St-Pierre-sur-Dives, St-Jacques à Caen, St-Gervais à Falaise ; de la Cathédrale d’Évreux et de l’abbatiale de Bernay dans l’Eure.

Thèse concours : La cathédrale Notre-Dame d'Evreux dans l'Eure

Inventaire :
Eure / Evreux / Cathédrale

  • Numéro de versement : 82/27
  • Numéro de carton : 1013
  • Numéro des documents : 17350 , 17349 , 17352 , 67809(1) , 67809(2) , 67809(3) , 17353 , 17354 , 17355 , 17356 , 17352(1) , 17351