Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, élève de Millet.

TITRES ET FONCTIONS

Dès 1869, il collabore avec Millet aux restaurations du château de St-Germain-en-Laye, de la Cathédrale de Moulins ainsi que des églises St-Pierre de Lisieux et de Mareuil-Marly. En 1879, il travaille aux côtés de Selmersheim à la restauration de St-Urbain de Troyes et, la même année, est nommé rapporteur près le Comité des travaux diocésains puis est architecte diocésain de Carcassonne (1880), de Coutances (1882), de Sens (1891), de Toulouse (1894), de Bayonne (1896) et de Dijon (1906). Le 15 juin 1880, il est attaché à la Commission des Monuments Historiques et il est chargé de l’église de Chelles (Seine-et-Marne). Il est nommé architecte de l’église St-Pierre-sur-Dives et l’église St-Pierre de Lisieux en 1883. Il est également chargé de l’Aube, de la Côte-d’Or, de la Meuse, de la Nièvre, de la Meurthe-et-Moselle, des Vosges, de l’Yo nne, de la Seine-et-Marne, du Doubs, de la Haute-Saône et de la Haute-Garonne.
Le 8 juin 1908, il est nommé adjoint à l’inspection Générale puis Inspecteur Général des Monuments Historiques en remplacement de Magne, décédé. Enfin, il est nommé Inspecteur Général honoraire en 1925.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il restaure de nombreuses églises, celles de la Trinité à Falaise, de Rouvres, de Ste-Seine (Côte-d’Or), de Bricquebec, de Champeaux, de Villeneuve -sur-Yonne, de St-Thibaut, de St-Gaudens, de Rony, de La Charité-sur-Loire et St-Étienne de Nevers.