Les architectes

Concours n°11 de 1948, Rang : 100

École nationale supérieure des Beaux-Arts, architecte diplômé par le Gouvernement en 1946, diplômé du Cours d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens.

TITRES ET FONCTIONS

Architecte à l’administration centrale de !’Assistance publique (1945-1955), architecte agréé par le ministère de la Reconstruction et de !’Urbanisme, il est chargé des travaux à Coutances. Il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques en 1949, chargé de l’Ain (1949-1959), du Jura (1950), de l’Isère (1953), de la Savoie (1953-1964) et de la Haute-Savoie (1953), de la Loire ( 1955), des Hautes-Alpes (1959-1964), de l’Indre et du Lot (à partir de 1964) et d’une mission temporaire pour la Cathédrale de St-Jean-de-Maurienne (1964-1967). Il est également expert près la cour d’appel et le Tribunal de grande instance.

PRINCIPAUX OUVRAGES

L’ancien couvent Ste-Marie-d’en-Haut à Grenoble, l’aménagement du Musée dauphinois ; la restauration du château d’Annecy, de la Cathédrale St-Martin à Aime et de celles de St-Jean-de-Maurienne et de Chambéry ; la restauration et l’aménagement des cloîtres de l’ancienne abbaye de Brou ; le château de la Bâti-d’Urfé ; l’église de St-Pierre-le-Molard (Loire) et celle de Souillac (Lot) ; les remparts, !’Hôtel de Ville, l’église et son cloître à Crémieu (Isère).

DISTINCTIONS

Il est Chevalier de la Légion d’honneur.

Thèse concours : L'abbatiale de la Sainte-Trinité à Fécamp en Seine-Maritime

Inventaire :
Seine-Maritime / Fécamp / Abbatiale de la Sainte-Trinité

  • Numéro de versement : pas de numéro
  • Numéro de carton : pas de numéro
  • Numéro des documents : 201523, 21521, 21522, 21524, 21525
  • Archives : (ex 8° doc.66) 80/11/35