Les architectes

Retour architectes

Concours n°16 de 1979, Rang : 135

DIPLÔMES

Architecte diplômé par le Gouvernement en 1972, École nationale supérieure des Beaux-Arts UPA 3, UPA 6, (atelier Beaudouin) ; architecte urbaniste, ancien élève du Séminaire et Atelier Tony Garnier (1973) ; certificat d’enseignement des principes de la construction moderne CRU-CSTB (1973), diplômé du Centre d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens en 1975.

TITRES ET FONCTIONS

Architecte urbaniste depuis 1970, d’abord au sein de la SCPA LAGNEAU puis de la sarl LAGNEAU-ARCHITECTES ; nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques en 1980, il exerce ses fonctions jusqu’en 2010. D’abord en charge de l’Ariège, du Gers et du Tarn (1980–1987), puis à partir de 1985, dans la Manche et l’Orne, le Morbihan en 1993. En 1996, il est nommé sur les 3, 4, 11, 12 et 20° arrondissements de Paris et sur les édifices suivants : le Palais de Chaillot, le Jardin des Plantes, la Bibliothèque Nationale (Richelieu et Sablé), l’École des Arts et Métiers et le Palais de la Porte Dorée. Il est nommé Inspecteur Général des Monuments Historiques (1996-2010). Membre de la SFA et de l’ICOMOS, il est nommé Président d’ICOMOS France à partir de 2015.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Travaux de restauration et de réutilisation : en Dordogne (24), le Musée de la Protohistoire dans l’ancien couvent de Beynac. Dans le Gers (32), le Centre Culturel départemental dans l’abbaye de Flaran à Valence-sur-Baïse. Dans le Tarn (81), un centre expérimental du musique contemporaine dans la Maison Fontpeyrouse à Cordes. Dans la Manche (50), le Musée Maritime de l’Ile de Tatihou à Saint-Vaast-la-Hougue. À Paris, l’église Saint-Gervais-Saint Protais, la Tour Saint-Jacques, le Jardin d’hiver du Jardin des Plantes, les colonnes du Trône, la salle Labrouste de la Bibliothèque nationale, les magasins de la Samaritaine.
Etudes d’urbanisme à Villeneuve-sur-Lot, Pujols, Tournon d’Agenais (Lot-et-Garonne), Carcassonne (Aude) et sur le quartier Saint Cyprien à Toulouse (Haute-Garonne).

DISTINCTIONS :

Il est Officier des Arts et Lettres et Chevalier de la Légion d’honneur.

Thèse concours : Le château de Mont-Luc d'Estillac dans le Lot-et-Garonne

Inventaire :

Lot-et-Garonne / Estillac / Château de Mont-Luc

  • Numéro de versement : 82/47
  • Numéro de carton : 1002
  • Numéro des documents : 52541, 52542, 84280
  • Archives : (ex 4° doc. 192) ; 80/11/44