Le service des Monuments Historiques

Si Viollet-le-Duc demeure leur grand ancien et s’il a défini lui-même en 1848 leurs méthodes de travail, c’est en 1893 seulement que les Architectes en Chef des Monuments Historiques se constituent en corps, avec l’organisation du premier concours de recrutement.

Après cette date, la formation, les compétences et les fonctions des Architectes en chef ont cependant beaucoup évolué. lis ont su s’adapter et, le plus souvent. précéder les progrès scientifiques et les évolutions techniques de l’ère moderne.

Cet équilibre entre la recherche permanente dans le domaine des idées, des techniques et des savoir-faire, la conservation de la tradition et le respect des modes de construction anciens fait la force et la noblesse du corps des Architectes en Chef des Monuments Historiques, qui se consacre depuis plus d’un siècle au service des monuments classés dont le ministère de la Culture lui a confié la charge.

Maryvonne de SAINT PULGENT,
directeur du Patrimoine

Source : Sous la direction de PERROT (Alain-Charles), Les Architectes en Chef des Monuments Historiques, 1893 – 1993, centenaire du concours des ACMH, Levallois-Perret, 1994, ISBN. 2-903104-06-9.