Les architectes

Concours n°NT de 1907, Rang : 31

École des Arts Décoratifs, élève de Genuys et de A. de Baudot.

TITRES ET FONCTIONS

Il entre dans le Service des Monuments Historiques en qualité de correspondant de la Commission en 1906 pour le classement des objets mobiliers d’Eure-et-Loir et comme correspondant pour la Vienne. Il est nommé sur titre Architecte en Chef des Monuments Historiques (1907-1928), chargé du Rhône (à l’exception de Lyon), de la Haute-Savoie (à l’exception de la Cathédrale d’Annecy) en 1909, de l’Indre-et-Loire en 1912 (à l’exception du château d’Azay-le-Rideau et de la Cathédrale de Tours qui lui sera attribuée en 1917). En 1913, il est responsable de Blois, de la Vienne en 1919 et, à titre provisoire, de la direction des travaux dans la Haute-Vienne en 1920. Il démissionne en 1928. Il participe à l’exposition internationale de Liège (1905), à l’exposition d’art français de Barcelone (1917).

PRINCIPAUX OUVRAGES

La Cathédrale de Tours, les monuments de Loches, l’hôtel Funey à Poitiers, l’ancienne abbaye de Villesalem à Journet, le pont St-Martial à Limoges, le clocher de l’église de St-Junien, la construction du grand escalier de l’aile Gaston d’Orléans au château de Blois, le clocher de St-Pierre du marché à Loudun.
Il effectue les relevés analytiques des Cathédrales de Chartres. Bayeux et Dijon et le relevé des fouilles d’Alésia pour les archives de la Commission.

DISTINCTION

Chevalier de la Légion d’honneur en 1931.

Thèse concours : La cathédrale Notre-Dame de Chartres dans l'Eure-et-Loir - étude d'une travée

Inventaire :
Eure et Loire / Chartres / cathédrale étude d’une travée

  • Numéro de versement : 82/28
  • Numéro de carton : 1014
  • Numéro des documents : 12846, 14361