Les architectes

Retour architectes

Concours n°5 de 1920, Rang : 46

École des Beaux-Arts, atelier Pascal.

TITRES ET FONCTIONS

Dès 1899, il collabore avec son père Jean Formigé. En 1911, il est chargé de mission à Nîmes et à Arles, puis en 1913 de la Cathédrale de Nîmes. En 1914, il est chargé de mission à Dié, des Bouches-du-Rhône et de la Ville d’Orange en 1918, de la Cathédrale de Poitiers, du Var, des Alpes-Maritimes, des monuments antiques de Vienne et des fouilles de St-Roman-en-Gal (Rhône). En 1919, il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques (1920-1948), chargé de l’arrondissement de Pontoise (1925), des parties classées du Palais de Justice de Paris, de la Conciergerie et de la Ste-Chapelle (1929). Il est adjoint à l’Inspection Générale (1936) et il est nommé Inspecteur Général des Monuments Historiques en 1944. Il est alors chargé de missions à St-Denis, à La Turbie, à Arles, à St· Rémy-Ensérune, à Vienne et à Orange jusqu’en 1959.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Les églises de Vienne, le théâtre d’Orange, le château de Tarascon, les monuments de St-Rémy, la Cathédrale de Marseille, les abbayes de Silvacane et du Thoronet ainsi que le cloître de Fréjus.

DISTINCTIONS

Prix Rouger (1909), médaille d’honneur pour le relevé général d’Arles (1905), médaille d’argent à l’exposition École des Beaux-Arts de Rouen (1906). Chevalier de la Légion d’honneur (1924), promu Officier (1935). Commandeur (1957) et Membre de l’Académie des Beaux-Arts (1942).

Thèse concours : L'église Saint-Martin de Cormeilles-en-Vexin dans le Val-d'Oise

Inventaire :
Val-d’Oise / Cormeilles-en-Vexin / Eglise
  • Numéro de versement : 82/95
  • Numéro de carton : 1005
  • Numéro des documents : 14321, 14320, 14318, 14319
  • Archives : ( ex 4° doc. 37) ; 80/11/27