Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, atelier Laisné, Godeboeuf et Ballu.

TITRES ET FONCTIONS

Il est architecte diocésain d’Auch (1879), de Laval (1883) et de Meaux (1891). Il entre dans le Service des Monument Historiques en 1873 et il est ainsi chargé de relever divers monuments pour les archives de la Commission. À partir de 1875, il est chargé de restaurer les églises de Nouaillé (Vienne) et de Conques (Aveyron). Il est rapporteur près de Comité des travaux diocésains (1876). Enfin, il est élu membre de la Commission des Monuments Historiques en 1888, puis nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques (1901-1916), chargé des Bouches-du-Rhône, du Gard, des Alpes-Maritimes et du Var ; en 1907, il devient Architecte en Chef des Cathédrales d’Aix, de Fréjus et de Nice.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il restaure l’ancienne abbaye de Nouaillé (Vienne) ; les églises de Conques (Aveyron) et de Courcôme (Charente) ; les Cathédrales d’Auch (Gers). de Laval (Mayenne) et de Meaux ainsi que divers monuments de Poitiers. Il dirige également les travaux au musée des Gobelins, ceux des grandes serres de la Ville de Paris et du palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux Il participe à l’aménagement du Champs-de-Mars et des jardins de la butte Montmartre.

DISTINCTIONS

Il obtient une médaille de 3e classe en 1875 puis une de 2e classe en 1876. Cette même année, le prix Duc lui est décerné par l’Académie des Beaux-Arts. Il reçoit une médaille d’honneur en 1881 et 1er prix à l’exposition de 1889. Il est Chevalier de la Légion d’honneur en 1885, promu Officier en 1889.