Les architectes

Concours n°NT de 1897, Rang : 13

École des Beaux-Arts, élève de Viollet-le-Duc et de V. Ruprich-Robert.

TITRES ET FONCTIONS

En 1863, il est attaché à l’œuvre de Notre-Dame. Sous la direction de Viollet-le-Duc, il participe à l’étude du projet de restauration du château d’Amboise (1869-1870) ainsi qu’aux travaux de restauration des Cathédrales de Sées et de Nevers (1872-1874). En 1874, il est attaché à la Commission des Monuments Historiques et Inspecteur principal des travaux de l’église du «Vœu national» (basilique du Sacré-Cœur), sous la direction d’Abadie de 1875 à 1880. II devient architecte diocésain de Langres (1879), de Beauvais (1883), de Nevers (1887), de Sées et de Coutances (1898) et il est nommé sur titre Architecte en Chef des Monuments historiques (1897-1909). Il est alors chargé de la Manche (à l’exception du Mont-St-Michel) el des arrondissements de Caen et Pont-l’Evêque puis, en 1898, de Vire, de Bayux, de Falaise et de Lisieux. Il conserve les monuments de Caen, la Cathédrale de Sées el de Coutances de 1909 à 191 4.
Il fut professeur suppléant de V. Ruprich-Robert puis professeur titulaire du cours d’Histoire et de Composition de l’ornement à !’École Nationale des Arts Décoratifs (depuis 1873).

PRINCIPAUX OUVRAGES

Les églises de Vernouillet (Yvelines), de Gournay-en-Bray (Seine-Maritime), St-Nicolas. St-Étienne, St-Sauveur et de la Ste-Trinité à Caen, de St-Contest, de Norrey-en-Bessin (Calvados), de St -Étienne de Nevers, St-Étienne de Beauvais.