Les architectes

Retour architectes

Concours n°9 de 1941-1942, Rang : 81

École nationale supérieure des Beaux-Arts, architecte diplômé par le Gouvernement ; Faculté des Lettres de Paris ; Diplômé d’Études Supérieures de l’Institut d’Art et d’Archéologie.

TITRES ET FONCTIONS

Professeur d’histoire de l’art à l’École Régionale
d’Architecture de Rennes (1937-1948), il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques (1942-1973), chargé essentiellement de la Bretagne : restauration et reconstruction des Villes de St-Malo, Fougères, Rennes, Quimper, Vannes, Nantes, Vitré. Il est chargé au titre des Bâtiments civils à Rennes, du Palais de justice (1946-1964) et de l’ancien archevêché (1946-1974). Il occupe également les fonctions de conseiller technique du ministère de l’Éducation nationale (1942- 1970), d’inspecteur de la Société Française d’Archéologie (1949-1982), expert près la cour d’appel de Rennes (1972-1982), près le tribunal administratif de Rennes (1974-1982), près la Commission d’action économique régionale (Bretagne) (1964-1970)

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il restaure la Cathédrale de Tréguier, les châteaux de Clisson et de Châteaubriant.

DISTINCTIONS

Il reçoit une médaille d’argent du Salon de la Société nationale des Artistes français (1933). Lauréat de l’Institut de France (1933, 1934 et 1935), grande médaille de la Société française d’archéologie (1968). Il est Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier des Palmes académiques, Officier des Arts et Lettres.

PUBLICATIONS

Rennes (1972), Saint-Malo (1972), Vitré (1973), Voyage à travers la Bretagne (1974).

Thèse concours : Le cloître de la cathédrale Saint-Tugdual de Tréguier dans les Côtes-d'Armor

Inventaire :
Côtes-d’Armor / Tréguier / Palais Episcopal : cloitre des Chanoines

  • Numéro de versement : 82/22
  • Numéro de carton : 1006
  • Numéro des documents : 17285, 17284, 17282, 17278, 17286, 17279, 17280, 17283, 17280