Les architectes

Retour architectes

École des Beaux-Arts, élève de Carrez, atelier Constant-Dufeux ; prix Rougevin.

TITRES ET FONCTIONS

D’abord chargé d’une mission officielle en Angleterre afin de relever les monuments romans normands des XIe et XIIe siècles (1956), il est nommé inspecteur à l’agence du palais des Tuileries sous la direction de l’architecte Lefuel. Il abandonne l’agence du Louvre en 1868. Après la guerre de 1870, il entre dans le Service des Monuments Historiques puis est chargé en 1873 de relever, avant leur démolition, les parties les plus intéressantes du palais des Tuileries et d’en effectuer les fouilles De 1875 à 1877, il dirige les fouilles qui permirent de découvrir les restes du temple de Mercure sur le sommet du Puy-de-Dôme. La même année, il est nommé architecte diocésain de Mende puis du diocèse de Rodez ainsi que de Périgueux en 1883, deux ans après avoir été nommé membre de la Commission des Monuments Historiques. De 1884 à 1886, il occupe les fonctions d’Inspecteur Général des Monuments Historiques durant les congés accordés à Victor Ruprich-Robert.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Il réalise des travaux dans les églises de Royat, de St-Saturnin, de St-Nectaire, d’lssoire, de Manglieu, d’Herment et d’Ennezat ainsi que dans la chapelle de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme) et les églises de Solignac (Haute-Vienne), de La Chaise-Dieu (Haute-Loire) et de Chambly (Oise).