Les architectes

Concours n°8 de 1938, Rang : 74

Architecte diplômé par le Gouvernement en 1935, École des Beaux-Arts ; Urbaniste IUUP (1936) ; diplômé du Centre d’Études Supérieures d’Histoire et de Conservation des Monuments Anciens (1939).

TITRES ET FONCTIONS

Nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques (1939-1974), il est chargé de l’Aveyron et de la Lozère (1939-1948), de la Corrèze (1940-1945) et du Cantal (1943-1948). En 1941 et 1942, il remplace Vitry, prisonnier, dans la Haute-Loire, dont il est à nouveau chargé de 1945 à 1948. Il est nommé architecte pour la reconstruction de la Ville de Falaise (1945-1955) et du département du Nord (1954-1962). A partir de 1948, il est chargé de l’Aisne et de la Saône-et-Loire ; et, à partir de 1962, de la Seine-et-Marne, départements qu’il conserve jusqu’en 1974.

PRINCIPAUX OUVRAGES

Dans l’Aveyron (12), l’abbatiale de Conques, l’ancien Palais de justice et la reprise du pont à Espalion.

Dans le Nord (59), le beffroi de Dunkerque ; la restauration et l’aménagement en musée de l’ancienne chartreuse de Douai.

Dans l’Aisne (02), restauration de l’abbaye St-Jean-des-Vignes à Soissons ; restauration et remise en place des vitraux et du cloître des Chanoines à la Cathédrale de Laon, restitution de l’hôtel du Petit-St-Vincent et reconstruction de l’abbaye St-Martin à Laon, et de la basilique de St-Quentin.

En Seine-et-Marne (77), il est chargé dans le cadre de la deuxième loi-programme des travaux de Provins et de la restauration des églises St-Ouiriace, Ste-Ayoul et Ste-Croix, du beffroi et des remparts.

En Saône-et-Loire (71), il est l’architecte chargé des dommages de guerre : l’abbaye de Cluny, l’église de Tournus (dont il restaure le cloître et les vitraux) et sauvetage de l’abbaye des Visitandines à Mâcon (Musée municipal).

DISTINCTIONS

Croix de guerre 1939-1945 avec citation. Officier d’Académie (1949), Légion d’honneur (1953), Chevalier des Arts et Lettres (1962), Officier de l’Ordre national du Mérite (1981) puis Officier des Arts et Lettres (1983) et une médaille d’argent de la Ville de Paris (1981).

Thèse concours : L'abbaye Saint-Pierre de Marcilhac-sur-Célé dans le Lot

Inventaire :

Lot / Marcilhac-sur-Célé / Eglise

  • Numéro de versement : 82/77
  • Numéro de carton : 1004
  • Numéro des documents : 16957, 16954, 16956, 16955, 16953, 16952